artwebindex
agenda
 
Nicole MEUNIER    
   

Née à Mons en 1951. Titulaire d’un régendat en arts plastiques. Elle a à son actif un grand nombre d’expositions collectives et individuelles. Ses œuvres se retrouvent dans des collections privées et publiques, en Belgique (Musée des Beaux-Arts de Mons, Musée d’Art spontané à Bruxelles et Musée d’Arts Naïfs à Lasne) ainsi qu’à l’étranger (Musée d’Art naïf à Paris).

L’univers plastique de Nicole Meunier s’abreuve à de multiples sources qu’elle transpose en des visions imaginaires, merveilleuses et diaphanes. Les créatures et les acteurs des légendes et des récits anciens évoluent dans des jardins inconnus, verdoyants à souhait. La licorne, symbole de pureté et de mystère y fait de fréquentes apparitions. La musique des harpes ou des cithares et le clapotis de l’eau sont les seuls bruits qu’on y perçoive. Rivières, bassins, fontaines baignent ces paysages fantastiques et ces architectures d’un autre âge. Le temps s’est arrêté, la nature et le rêve ont repris leurs droits sur une réalité implacable mais néanmoins absente. Nicole Meunier aime s’envoler très loin, parcourir des distances infinies pour se retrouver dans la quiétude de ses jardins imaginaires et goûter enfin aux plaisirs simples d’une vie sans tromperie, sans hypocrisie et, surtout, sans laideur. Elle affectionne les atmosphères lumineuses, un peu voilées et s’autorise parfois des incursions dans les pâleurs nocturnes qui ont un léger parfum d’angoisse. Son style peut être apparenté à l’art naïf, mais il ne faut pas perdre de vue ses dimensions symboliques et fantastiques qui rejoignent la recherche et l’expression d’une certaine sagesse à consonance orientale.

"Nicole Meunier peint parce que les mots lui manquent. C’est son langage, celui de son âme, de son cœur. Supportant mal la réalité des humains, les mesquineries, bassesses et autres perversions, il lui a semblé vital de peindre le bonheur car elle aime la Vie. Mais qu’est-ce que le bonheur ? Cette imperceptible fugacité magique d’appréhension des rares moments de grâce… qui arrivent à tout un chacun. Ainsi, son fil d’Ariane est le concept du Bonheur. Comment le peindre ? De la même façon que son ‘ressentir’ tel un diamant aux multiples facettes: mystique, cosmique, contemplatif devant une nature merveilleuse, amoureuse de l’autre. Et onirique car, par un pur hasard du destin, l’artiste est née dans un village dont l’emblème est la licorne; elle y a toujours cru, elle les cherche et les peint avec délectation. Nicole Meunier s’interroge: aura-t-elle assez d’une vie pour peindre tout cela ? car sa peinture est comme le reflet d’elle-même, celui d’une quête incessante et espérante de pureté, d’Absolu, de droiture, de bien-être, de positivisme, de lumière et d’Amour. Toutes ces valeurs, l’artiste les exprime au travers d’un langage poétique et symbolique." (Wim TOEBOSCH, Arts Antiques Auctions) - "Elle aimait (et aime toujours) les belles couleurs pures de bleu, d’or et de rubis et construisait minutieusement des palais et des villes imaginaires. Mais elle aborda bientôt les jardins secrets, les cascades lumineuses, les pièces d’eau où naviguent les sirènes." ('Artistes & Galeries, 5ème édition, Lasne, 2004)

 

Coordonnées

Rue de la Licorne 43

B - 7022 Hyon

 

Contact et liens
 
 
http://guidarts.com
http://www.drouot-cotation.org/accueil/index.php?Mode=2&id=19085
www.nobel.be
 
galerie